Journal de bord du Vendée Globe 2020 -Semaine 10

Notre Skipper Axel Galpy-Massé participe à la version virtuelle du Vendée Globe 2020 sur Virtual Regatta. Cette application permet d'embarquer à bord d'un voilier virtuel en suivant le même parcours que la course actuelle en prenant en compte les conditions météorologiques en direct.

Voici le journal de bord de notre Skipper à bord de son voilier virtuel ArcticStern


Jour 64 - Lundi 11 Janvier 2021

Et ça continue!

Après avoir fait une erreur au cours de la remontée de l'Atlantique la semaine dernière, les places continuent à tomber jusqu'à se stabiliser aux alentours de 10 000.

Ce n'est pas facile au niveau psychologique! Je vous laisse imaginer à quel point ça doit être difficile pour les vrais coureurs en ce moment.

Ça fait 6 semaines que je suis dans les 10 000 premiers donc il faut que je m'accroche!

Et puis là, après 8 semaines de course, voici que la flotte se sépare en deux!

Incroyable!

La flotte se sépare en deux: option Nord et option Est


Ce genre de séparation de flotte sont plus communes en début de course car ensuite, si il s'avère que l'option choisie n'était pas la bonne, il reste du temps pour se rattraper. Mais là, non. Ceux qui auront pris la bonne décision vont arriver les premiers!

Au menu deux options: l'Option Nord et l'Option Est.

Tout se joue ici.

Dans l'option Nord on retrouve Loïck, Armel ou encore François. Dans l'option Est, Alberto Bona.

Et moi? Moi je m'enligne pour l'Option Nord pour aller chercher la dépression.

Ça va être une route plus longue, mais qui devrait moins risquée.


ArcticStern

04h00 UTC 12-01-2021

Vent: 240 - 20,0 nds

Vitesse bateau: 20,5 nds

33°S 24'- 037°W 24'

Distance: 25 270 mn

Position 9 683 èmes


Jour 65 - Mardi 12 Janvier 2021

Deux flottes, deux stratégies.

En principe l'option Nord devrait être payante. Mais la météo change constamment, donc c'est difficile de faire des prévisions.

C'est sûr que niveau classement, en ce moment ça fait mal, très mal.

En effet aujourd'hui je me trouve en 27 000 ème position. C'est un jeu psychologique car il faut garder sa tête froide et penser à long terme plutôt qu'à court terme. Il faut être capable d'encaisser la perte subite de places et garder sa stratégie initiale en espérant qu'elle soit payante en bout de ligne. Parce que faire un entre-deux est rarement payant.

Pour l'instant pour moi c'est cap plein Nord pour encore 6 heures, et puis ensuite je vais m'enligner plus sur du Nord-Est pour surfer sur la dépression.

Du côté de l'option Est, en ce moment ça va très vite aussi!

L'option Est fonce sur de bons vents alors que l'Option Nord ralentit.


Jour 66 - Mercredi 13 Janvier 2021

Après avoir été plus de 30 000ème au cours de cette dernière journée, voici que l'option Nord commence à payer.

Petit à petit on récupère les places.

Petit à petit.


Aujourd'hui il y a plus de 400 miles entre mon voilier ArcticStern et le premier du groupe Est.

Mais si eux vont vite, de notre côté la dépression est là. Elle est prête, et nous aussi!

Plus que quelques jours de course!

Et pourtant après 2 mois de course, rien n'est joué!

Plus de 400 miles nautiques nous séparent des premiers du groupe Est.


Jour 67 - Jeudi 14 Décembre 2020

Plus que 36 heures de course!

C'est un instant magique!

Finalement, l'option Nord a payé.