Journal de bord du Vendée Globe 2020 -Semaine 3

Notre Skipper Axel Galpy-Massé participe à la version virtuelle du Vendée Globe 2020 sur Virtual Regatta. Cette application permet d'embarquer à bord d'un voilier virtuel en suivant le même parcours que la course actuelle en prenant en compte les conditions météorologiques en direct.

Voici le journal de bord de notre Skipper à bord de son voilier virtuel ArcticStern


Jour 14 - Dimanche 22 Novembre 2020

Après une petite semaine à faire du plein Sud sur bâbord amure nous voici devant une situation météorologique bien complexe.

L'Anticyclone de St-Hélène n'est pas bien instauré, mais a plutôt une position très Sud et est entrecoupé de petites dépressions et par le front presque permanent appelé "front semi-permanent de l'Atlantique Sud" ou SACZ en anglais.

Situation météorologique dans l'Atlantique Sud le 21-11-2020 0500 UTC


Aujourd'hui c'est intéressant de constater à quel point la flotte s'est étalée. En effet avant Théta j'étais collé au bateau de la Fédération Français de Voile et de Vincent Riou, alors qu'au jour d'aujourd'hui, ils sont à plus de 180 miles nautiques plus à l'Est.


ArcticStern

02h30 UTC 22-11-2020

Vent: 104 - 11,2 nds

Vitesse bateau: 11,1 nds

21°S14'-026°W28'

Distance: 4841 mn

Position 1 816emes


Jour 15 - Lundi 23 Novembre 2020

Ça y est, je suis en plein dans le système du front. L'Atlantique Sud va se jouer dans les heures qui viennent.

Les voiliers plus à l'Ouest viennent d'empanner pour traverser le front. Pendant les derniers jours j'ai cru pouvoir me faufiler et surfer sur le front, mais le système est allé trop vite et la porte s'est refermée.

Avec plus de 200 mn d'écart les stratégies sont différentes à l'approche du front


Il va falloir donc aller vers le Sud, mais devant la situation actuelle où le Sud se trouve complètement désorganisé, il me semble que je suis mieux de rester sur les bon vents encore une douzaine d'heures, profiter de ces derniers souffles, avant d'empanner pour traverser une zone sans vent qui s'étends sur environ 30 miles. Là on devrait pouvoir se caler derrière l'Anticyclone qui se forme au Sud.

Situation météorologique le 23-11-2020 0500 UTC


Jour 16- Mardi 24 Novembre 2020

Situation délicate aujourd'hui à bord d'ArcticStern car la porte se referme.

Nous sommes actuellement dans le passage de la zone sans vent décrite hier. Déjà 4 empanages en 3 heures afin de pouvoir s'en sortir sans trop faire d'Ouest. Depuis le début je veux me positionner Est, donc faire de l'Ouest viendrait à faire plus de route et me placer derrière le groupe qui a choisi Ouest après Théta.

En effet, À l'Ouest, Loïck Peyron et FFV sont actuellement à 300 miles nautiques plus à l'Ouest et 60 miles nautiques plus au Sud. Eux ont un vent de 9-10 noeuds et vont à la même vitesse tandis que de mon côté je vais à 8 noeuds dans du 7 noeuds de vent.

C'est proche, mais ils ont 300 miles à faire vers l'Est tandis que j'ai que du Sud à rattraper.


Jour 18 - Jeudi 26 Novembre 2020

Bien! Nous avons devancé Armel Le Cléac'h, donc premier objectif atteint!

On est bien placés, mais ceux plus Ouest vont quand même plus vite, donc je dois faire un empannage et route plus Sud afin d'être dans les mêmes vents qu'eux sinon on va vite me rattraper...


Jour 19 - Vendredi 27 Novembre 2020

Génial!

On a dépassé Armel, Loïck Peyron, François Gabart...

Eux qui avaient plus de 12 heures d'avance sur moi, voici qu'ils se trouvent derrière moi! Cette descente de l'Atlantique Sud et l'option Centre-Est a été vraiment payante!

Maintenant la question est de voir si je re-empanne pour faire un peu plus de Sud pour avoir des vents plus forts ou bien je me contente de faire de l'Est.

Est-ce payant de faire du Sud?

Au Sud ils vont quand même plus vite...

Situation météorologique le 27-11-2020 1500 UTC


Bon, au final, je me décide à empanner pour aller dans du 28 noeuds de vent.

Erreur!

J'avais une heure d'avance sur Loïck et François, et me voici derrière! La raison?

Sur Virtual Regatta, à partir du moment où les vents sont supérieurs à 27 noeuds on a une pénalité et la vitesse est réduite!

En fait c'est tout à fait logique, parce que dans une vraie navigation, du vent plus fort ne veut pas forcément dire aller plus vite. En effet il faut réduire la voilure, c'est une navigation plus demandante, et souvent il y a plus de vague.

Donc c'est tout à fait logique, mais j'aurais aimé le savoir avant de me retrouver dans cette situation.

En effet je traîne à 22 noeuds dans du 28 noeuds de vent alors que plus au Nord ils filent à 22,6 noeuds dans du 26 noeuds de vent, c'est quand même une grosse différence!

Bref.


Jour 20 - Samedi 28 Novembre 2020

Toujours derrière...

La flotte continue vers le Sud


C'est quand même frustrant! Deux semaines à faire face au pot au noir, le chaos de l'atlantique Sud pour arriver à dépasser le groupe de Loïck, Armel et François, et puis bam, empannage, et voir ma vitesse diminue à cause de "limitations" de la simulation. Si je les avais su, j'aurais continué Est... Mais bon, il reste du chemin à faire.

Dans les jours qui suivent il va falloir jongler avec le zone de limite des glaces et les dépressions qui s'enchainent derrière nous et qui nous rattrappent.



Jour 22 -Lundi 30 Novembre 2020

Incroyable, aujourd'hui Kevin Escoffier a connu une mésaventure à couper le souffle!

Jean Le Cam et Kevin Escoffier- YES WE CAM


En pleine tempête, son Imoca PRB s'est brisé en deux après être rentré dans une vague et Kevin n'a eu que quelques minutes pour se préparer à évacuer son voilier et embarquer sur son radeau de survie.

Jean Le Cam s'est dérouté afin de porter assistance et venir en aide à Kevin et a pu le secourir.

Pour plus d'info:

https://www.ouest-france.fr/vendee-globe/recit-vendee-globe-l-histoire-a-hesite-longtemps-entre-le-drame-et-la-joie-7069014


Jour 23- Mardi 1 Décembre 2020

Après quelques jours à faire la file indienne le long de la limite des glaces, nous avons franchi le premier Cap de la course, le Cap de Bonne Espérance! Ce cap situé au

34°S 21' 25 - 018°E 28' 26'' fut d'abord baptisé Cap des Tempêtes lors de sa découverte en 1488.

Et ce sont quelques heures plus tard que nous avons franchi le Cap des Aiguilles, point le plus austral du continent africain et qui délimite l'Océan Atlantique Sud et l'Océan Indien, l'océan le plus redouté!

La flotte se rapproche de la zone d'exclusion après le passage du Cap de Bonne Espérance


Devant nous la zone d'exclusion des glaces remonte vers le Nord ce qui nous oblige à adapter notre course, et derrière nous, une dépression qui va nous dépasser dans les prochaines 36 heures donc il va falloir bien gérer le changement de direction des vents!

Voici la carte avec mes positions après près de 3 semaines de course!


La suite va être intéressante!


ArcticStern

02h30 UTC 02-12-2020

Vent: 225 - 30,3 nds

Vitesse bateau: 20,1 nds

43°S56'-027°E27'

Distance: 8330 mn

Position 11 134emes




Revivez le début de la course avec le journal de bord des premiers jours!


Revivez la deuxième semaine de course!


#arcticstern #vendeeglobe2020 #VG2020 #OceanGlobeRace #tourdumonde #virtualregatta

95 views0 comments

514-562-7791

©2019 by ArcticStern.